Our webstore uses cookies to offer a better user experience and we recommend you to accept their use to fully enjoy your navigation.

cancel

VOUS AVEZ DIT VIN BIOLOGIQUE ? VIN SANS SULFITE ? VIN BIODYNAMIE ? VIN LIBRE ?

BIBIOVERRE DONNE LA PAROLE : LE VIN BIOLOGIQUE VU PAR NOS FUTURS CONSOMMATEURS ! 

Bibioverre vous donne la parole : Notre premier questionnaire portait sur la définition du vin biologique. Nous n’attendions pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Il ne s’agissait pas non plus de vous apporter une définition précise mais plutôt d’enrichir les connaissances que vous avez des vins biologiques. C’est pourquoi bibioverre a décidé de diffuser sur ses réseaux ces petits temps d’interviews (limité à 60 secondes maximum sur le réseau instagram).

VOUS AVEZ DIT VIN BIOLOGIQUE ? VIN NATURE ? VIN BIODYNAMIE ? VIN LIBRE ? 

« Pour moi, le vin biologique viendrait d’une agriculture biologique, en respect avec la nature, sans pesticides et sans traitements chimiques ... C’est un vin libre quoi, dans sa nature la plus pure c’est-à-dire avec absolument rien dans le sol de chimique. Pour moi un vin biologique c’est un vin naturel ou plutôt un vin sans sulfite. La biodynamie c’est autre chose, il est question du respect des cycles de la lune mais ça vient en plus.

UN VIN DANS LE RESPECT DE LA NATURE 

« Je sais qu’en France des produits chimiques sont déposés sur les vignes pour désherber et leur permettre de pousser plus vite ou pour qu’il n’y ait pas d’insectes. J’apprécie vraiment la démarche biologique car je pense que si tous les produits allaient dans ce sens ce serait vraiment bien. Du fait que les vignerons n’utilisent pas de pesticides, tout simplement les herbes et les fleurs poussent à côté. Le vin biologique c’est du raisin qui a poussé dans le respect des règles de l’art. Il respecte la vigne, la nature même si l’utilisation des pesticides en quantité plus ou moins limitée est tolérée. C’est le raisin, une vigne, un vignoble, un terroir qui vont être respectés et qui va permettre au vin de ne pas subir trop de modifications. Après je ne sais pas si c’est réellement comme ça que ça se passe mais j’espère que c’est comme ça ! ». 

UNE VITICULTURE BIOLOGIQUE  

« Le vin bio est issu de l’agriculture biologique et pour le coup de raisins bio. Je dirais qu’un vin biologique est un vin issu de vignes qui ont poussé, ont été cultivé sur un terrain qui n’a pas subi de traitement de pesticides ou d’utilisation d’engrais chimiques. Je suppose que c’est une production sans pesticides du fruit, du raisin, de la grappe. Donc ni OGM, ni produits toxiques. »

UN VIN PLUS NATUREL MEILLEUR POUR LA SANTE 

«Quand c’est bio ma conscience est plus tranquille ! Quelques fois dans certains vins, il y a beaucoup de sulfites dedans, et alors je me réveille le lendemain avec des maux de tête. Ce qui n’arrive pas avec un vin bio. Je pense qu’il est plus naturel que les autres vins. Issu d’une production saine, je sais que je vais boire un vin meilleur pour la santé, même si l’alcool n’est pas bon pour la santé, mais pour moi c’est un vin meilleur. Les vins avec très peu de pesticides, ça ne peut être que plus bénéfique quoi ! ». 

UNE VINICATION PLUS RESPECTUEUSE

« Pour moi un vin biologique c’est un vin qui a un minimum de traitement chimique de la récolte du raisin jusqu’au moment de la vinification. J’imagine que c’est fabriqué par de petites entreprises, ou alors qui ont des valeurs plus humaines. En termes de conservation il est élevé peut-être avec des cuves qui respecteraient vraiment le raisin, et pas juste de l’industriel comme on peut trouver un peu partout ...Le vin est élaboré dans des conditions naturelles, sans conservateurs, sans additif ... Au niveau de la vinification on laisse la nature faire les choses avec les ferments naturels qui sont présents, avec les levures du terroir. Du fait que ces vins respectent un processus de fabrication avec très peu de souffre, c’est surtout l’assurance d’avoir un vin qui est le plus naturel possible. »

UN VIN ENCADRE PAR UN CAHIER DES CHARGES – 

« Un vin biologique, c’est un vin qui a le label biologique et qui répond donc à un cahier des charges. Au niveau de la transformation je me doute qu’il faut respecter des pratiques pour avoir le label bio. Si tu veux une certification bio et que tu ne l’es pas encore, il faut attendre un certain nombre d’années.  Je crois qu’il faut attendre 3 ans pour passer en certification bio. Mais ce n’est pas que du naturel ! Il y a un encadrement et une utilisation plus restrictive de pesticides. Il faut aussi attendre que la terre soit complètement renouvelée et a évacue les anciens pesticides etc ... ». 

POUR TERMINER NOUS REPRENONS CETTE EXCELLENTE REPONSE DE L’UN D’ENTRE VOUS : 

« Je souhaite que la mode du bio nous apprenne à redécouvrir la valeur de notre terroir, dans le profond respect de notre héritage. Grâce à tous ces vignerons français qui ont défriché, qui ont préparé ces terrains, grâce à eux qui ont travaillé  dur depuis des années pour mettre en valeur ce patrimoine, je leur en suis reconnaissant. » Comme nous vous disions à la fin de nos posts, pour les définitions exactes sur le vin biologique merci de vous reporter au cahier des charges du label bio européen que vous trouverez facilement sur internet lors de l’adoption du texte européen sur le vin biologique daté du 8 février 2012. Et comme l’un d’entre vous nous disait, il faudrait consommer de plus en plus de bio actuellement dans notre société mais il ne faut pas boire 15 litres/jours on est tous d'accord la dessus !

  • Recommandations OMS pour une consommation responsable (10cl = 1 verre)-
  • H : 3 verres/jour en moyenne maxi 
  • F : 2 verres/jour en moyenne maxi  
  • Jamais plus de 4 verres par occasion pour l'usage ponctuel
  • S'abstenir au minimum un jour par semaine
  • Merci à nouveau à tous pour votre participation et à bientôt de vous retrouver lors d’un nouveau micro trottoir ! 
  • L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
  • #bibioverre 2020 - #