Our webstore uses cookies to offer a better user experience and we recommend you to accept their use to fully enjoy your navigation.

cancel

« J’aime bien le vin bio parce qu’il est fait avec le respect de la terre. »

Marion installée en Normandie sans parler un mot de français. Hollandaise, auteur du blog @inmykitchen, chef privé et créateur d’atelier de cuisine Marion a reçu bibiôverre chez elle en Normandie. Nous y avons découvert notamment son jardin potager et sa serre où elle produit des produits bio pour ses activités de traiteur et quelques-unes de ses recettes végétariennes que nous avons eues la chance de tester sur place, merci ! 
 
« Je viens des Pays-Bas avec mon mari, » nous raconte Marion, « nous avons déménagé ici fin 2009.

Nous sommes vraiment contents maintenant de vivre en Normandie. C’est un département très paisible, très tranquille, où nous nous plaisons beaucoup. Passionnée de cuisine, j’ai toujours aimé recevoir, crée une ambiance festive et sociale autour de la table.  Cette connexion par l'alimentation est ma plus grande passion et c’est pourquoi j’ai créé « IN MY KITCHEN », micro-entreprise dans l’alimentation de produits bio et locaux. J’organise des ateliers de cuisine. On prépare des recettes à partir de produits bio qui viennent du terroir de Normandie que nous mélangeons parfois avec d’autres produits qui vont bien ensemble. Je transmets ma recette. C’est ce genre d’expérience de goûter, d’élaborer des plats de la culture locale que je souhaite développer. Je peux aussi faire une dégustation sur place chez moi à la maison, des produits qui viennent de producteurs de Normandie. Actuellement c’est surtout mon activité de « chef traiteur à domicile » qui se développe. Mes menus sont principalement végétariens, toujours avec des produits biologiques, souvent de mon jardin et selon les exigences spécifiques du client. Dernièrement je suis aussi allé à Paris pour préparer un apéro dinatoire pour une occasion exceptionnelle. J’ai pris mes produits avec moi et je les ai mélangés avec les produits locaux : du miel qui vient d’un petit producteur sur les toits à Paris avec mes produits de Normandie ... ! »


Parler de chose qu’on aime bien comme le goût naturel du vin biologique.
« J’aime bien le vin bio parce qu’il est fait avec le respect de la terre. Je l’utilise depuis qu’il existe parce que, moi j’ai élevé mes propres enfants dans le respect de la terre. Entre bio et pas bio, le vin bio donne un autre goût. C’est vrai, ce n’est pas le même goût et ça me plaît. C’est un goût sans « choses » industrielles, sans pesticides. C’est un goût naturel. Il y a de plus en plus de produits bios heureusement et ça donne un autre monde que je soutiens. Ça commence par les produits bios, les légumes bios que je cultive dans mon propre potager. Pour le vin c’est respecter aussi les viticulteurs qui font un produit honnête. Pour les gens qui boivent le vin, c’est mieux pour la santé, c’est sans pesticides et c’est tant mieux ! »
 
Marion a testé un échantillon de vin rouge bio de la région du Languedoc :
 « J’ai bu le vin avec le repas en famille, et j’ai trouvé un bouquet joli, frais. Il accompagnait bien notre repas une noix de veau avec notre gratin de légume. C’était bon avec cette viande, léger. C’est un vin avec une bonne saveur. Il m’a ouvert un peu. M’a rendue curieuse au niveau de l’odeur. Il m’a surprise entre la couleur et le goût. Pas vraiment de sentiment particulier, mais il me plaît. C’est un vin qui accompagnera bien une volaille, une viande blanche, une viande qui n’a pas un goût trop fort, parce que sinon ça prendrait le goût de vin et je trouve que le vin a un droit d’exister juste à côté du plat. Pour moi il est aussi bien approprié avec un tian de légume, un plat de lentille, de pois chiche ou avec un fromage pas trop fort. On peut le boire aussi seul en apéro ! Ce vin est bien équilibré. Je suis sûre que ça plaira à tout le monde ! ».
 
Ma méthode pour choisir le vin adapté à mes plats.
« Ça dépend de ce qui vient en premier chez moi. Si j’ai un vin qui me plaît bien, je trouve un plat qui accompagne bien le vin. Ou bien je vais faire un plat et après je vais chercher un vin qui va bien accompagner le plat. Je suis bien une professionnelle de la cuisine, mais ça reste tout le temps des plats bio familiaux, des plats maison plus végétariens avec une décoration familiale. C’est tout un ensemble à trouver, un bon ton entre les deux ». Et à Marion de terminer : « je trouve l’initiative de bibiôverre très bien. Je la soutiens parce que le vin bio doit être promu plus davantage et que bibiôverre a trouvé une dégustation de bons vins à faire découvrir.