Our webstore uses cookies to offer a better user experience and we recommend you to accept their use to fully enjoy your navigation.

cancel

Avec les vins bio, on retrouve le goût et la terre !

Alison Tournier 27 ans, auteur du blog de CookNCrock a accepté de rencontrer bibioverre. 

Diplômée en arts plastiques à la Sorbonne et en communication, sportive, passionnée par les arts (peinture, dessin, photographie, graphisme), Alison actuellement travaille dans une agence de relations presse. Elle s’occupe de la communication auprès des journalistes et des blogueurs. « J’apprécie le contact humain avec les influenceurs, les rencontrer, découvrir leur univers, les intéresser au niveau des produits. Je regarde leurs articles, ce qu’ils écrivent pour répondre au mieux à leurs attentes. » 

Qui se cache derrière l’auteur du blog CookNCrock ? 

« C’est une personne qui aime la gastronomie et les vins, » nous répond Alison, « je partage tout ce que j’aime et ce que je découvre. A la base, mon blog est principalement constitué de recettes pour faire découvrir ce que j’aime cuisiner et les plats que je réussis. Et également faire découvrir tout ce que je peux goûter au niveau des vins et des spiritueux. Par la suite j’ai décidé d'élargir un peu à d’autres domaines, comme le sport, l’art et le cinéma. Du coup, je voulais partager tout ça avec mes proches et d’autres personnes. » Alison, qui a dédié une page de son blog au vin ajoute : « les vins font partie du patrimoine français, c’est très important de garder ce patrimoine, comme pour tout ce qui est gastronomie. Je poste tout simplement les bouteilles de vin que je goûte pour montrer à la fois la diversité des vins en France, mais également montrer des vins dont on ne parle pas. J’aime beaucoup le rouge. C’est celui que je préfère. J’aime ce côté tannique, ce goût assez corsé que le vin rouge peut avoir. J’aime le blanc aussi. Je le déguste surtout en apéritif, plus avec du poisson et avec certains fromages. Le week-end, en fonction du plat que je vais cuisiner je cherche un vin que je n’ai pas encore goûté, et que je pourrais faire découvrir à mes amis, et après à mes lecteurs sur mon blog. On est étonné de découvrir certaines fois des vins oubliés, peu connus. J’essaie d’acheter le plus souvent des bouteilles différentes pour découvrir de nouveaux domaines, des nouvelles appellations. Par exemple, la dernière fois, j’ai découvert Le Clairet, vin de bordeaux qui a été une très belle surprise. Ça permet de partager avec les gens ce que j’aime, parce qu’on découvre ensemble. Pour trouver le vin je cherche sur Internet ou demande des conseils auprès de mon caviste sur un accord mets et vin. Pour moi, la gastronomie et le vin sont deux éléments qui se complètent. ». 

La découverte du vin bio 

Alison a découvert le vin bio grâce à un cours de dégustation de vins et de fromages qui lui avait été offert en fin d’année pour Noël. « J’avais peur, au début, de goûter des vins bios » déclare Alison, « parce que je me disais qu’il leur manquait quelque chose pour avoir autant de goût et de saveur que les autres vins. J’ai été très surprise. J’ai apprécié. Ils ont des goûts qui changent. Si le plus souvent on retrouve des saveurs égales à des vins non bios, on peut avoir aussi de très grandes surprises. ». Plus généralement, aujourd’hui Alison est très attachée au manger sain, au boire sain, à tout ce qui est bio. « Je préfère boire du vin bio » insiste Alison, « parce que je suis très attachée au bio en général. Pour moi, c’est une valeur sûre au niveau de l’alimentation. Je fais de plus en plus attention à moi quand je vois, au niveau de l’industrie, tout ce qui peut être contenu dans les produits que nous consommons au quotidien. J’ai voulu m’orienter un peu plus vers le bio parce qu’on retrouve le vrai goût des produits, des aliments. On retrouve la terre en quelque sorte. C’est retrouver les traces de nos ancêtres. Je trouve que c’est très intéressant d’avoir ces démarches. Avant, ils se débrouillaient très simplement, avec tout ce qu’ils trouvaient sous la main. On a perdu ce côté dans notre façon de consommer au quotidien, comme par exemple ajouter une petite herbe aromatique ou ce genre de choses. C’est très important de redécouvrir cela. C’est plus sain pour la santé. Boire du vin en se disant qu’il n’y a pas de traces de pesticides ou autres produits chimiques, c’est vraiment un plus. Dans le vin bio, ce que j’apprécie, c’est que je retrouve ce côté naturel. »

Nous concluons sur cette note sympathique de Alison pour cette première expérience qu’elle a eue avec bibioverre. «Aux futurs consommateurs de bibioverre, ce que j’ai envie de vous dire surtout, c’est n’hésitez pas à goûter. Le vin bio, c’est une très belle surprise. Honnêtement, même le bag-in-tube, je suis sûre que vous allez adorer et que vous allez l’emporter partout avec vous et avec le vin bio que vous allez faire découvrir à tout votre entourage. » 

L’abus d'alcool est dangereux pour la santé & Tous droits réservés 2019 bibioverre.com