Our webstore uses cookies to offer a better user experience and we recommend you to accept their use to fully enjoy your navigation.

cancel

À la recherche des meilleurs vins bio !

cavalier de bibiobverre« S'il tombe sous le sens que la viticulture biologique nuit moins, en principe, à l'environnement, la question du goût est cependant discutable. (...) On retrouve donc de bons et de moins bons produits dans les deux catégories. Les consommateurs ont ainsi, à un prix similaire, la chance de faire d'une pierre deux coups : mieux protéger l'environnement et, avec lui, la planète, tout en s'offrant le plaisir de goûter des vins tout aussi aromatiques et savoureux que ceux issus de l'agriculture traditionnelle. »

Protégez-vous « Alimentation : Vins bio : Meilleurs au goût ? » par M. C.

 

Si on apprécie les vins bio parce qu’ils montent moins à la tête et pèsent moins sur l’estomac, la question du goût reste avant tout une affaire de terroir et de vinification. Si un grand nombre de vins biologiques sont plus acides, ils ont cependant le mérite de n'utiliser aucun artifice ni levure exogène … Ces vins se bonifient avec le temps, du fait des méthodes de travail des viticulteurs ! C’est seulement dans les premières années de conversion au bio, qu’ils peuvent manquer de goût, de caractère et de complexité. Au début, dans mon cercle parisien, on me boudait car il manquait aux vins que je proposais ces artifices du goût que mes amis recherchaient et ne trouvaient pas. Après quelques mois, ils ont commencé à reconnaître dans ces vins d’autres qualités ...  

En 2015 donc commencement de mes pérégrinations viticoles bio dans les salons … Je découvre les vins bio de toutes les régions viticoles et les vins en biodynamie. Il me restait à convaincre les vignerons que mon contenant le bag in tube avait une vraie plus-value par rapport à la bouteille de vin.

 

Anecdote : Le vin qu’il fallait laisser reposer …

Novembre 2015, lors du salon des vins de la Loire et du Jura alors que j'étais mal à l’aise car systématiquement boudé par tous les vignerons jurassiens, un couple m'accueille simplement au milieu de leurs confrères. Je sélectionne leur vin d'Arbois, un blanc sec, 100 % chardonnay. En 2017, je reçois l'échantillon qui est retenu sans hésitation par le sommelier. Le soir, ce vin est en revanche rejeté à 90 % par un petit comité d’une dizaine de bons vivants. Confus, je décide d'aller vérifier auprès d’autres amis amateurs. Je le goûte à nouveau avec eux. Je comprends alors que ce petit goût pétillant et gazeux qui avait déplu à l’unanimité venait du fait que je n'avais pas assez laissé reposer le vin « vivant ». Seul le sommelier averti avait vu la promesse de ce vin ! Comme je ne devais garder qu’un seul vin blanc j'ai malgré tout décidé de ne pas donner suite à ce vin plus fragile mais j'espère que ce n'est que partie remise et que je pourrai vous le faire découvrir plus tard ! 

 

L’abus d'alcool est dangereux pour la santé & Tous droits réservés 2019 bibioverre.com